Nox : Ici-bas

Après Méto, Seuls dans la ville et L’école est finie, Yves Grevet revient avec Nox, un grand roman d’aventure qui renouvelle le genre de la dystopie.

Dans une ville basse enveloppée d’un brouillard opaque – la nox –, les
hommes sont contraints de pédaler ou de marcher sans cesse pour produire
leur lumière. Comme l’espérance de vie y est courte, la loi impose aux
adolescents de se marier et d’avoir un enfant dès l’âge de dix-sept ans.

Lucen a peur de perdre celle qu’il aime, la rebelle Firmie, qui refuse de se plier à la règle. Il sent aussi ses meilleurs amis s’éloigner de lui. L’un d’eux, Gerges, s’apprête à rejoindre la milice qui terrorise les habitants, un autre, Maurce, un groupe hors-la-loi. C’est l’heure pour Lucen de faire des choix qui détermineront toute son existence.
Au même moment, dans des territoires épargnés par la nox, la jeune Ludmilla ne se résigne pas au départ forcé de Martha, la gouvernante qui l’a élevée, injustement renvoyée par son père. Elle décide de tout tenter pour la retrouver.